Annie Butor, « la jolie môme » de Léo Ferré : rencontre à Puteaux le 28 juin 2014

Puteaux (92), Palais de la Médiathèque, samedi 28 juin à partir de 16h00

Annie Butor, « la jolie môme » de Léo Ferré



Reproduction de l’article de Marie Chipponi publié dans le journal de la ville de Puteaux du mois de juin 2014.


Il a écrit Jolie môme pour elle. Annie Butor a assisté à la naissance du grand poète Léo Ferré. Avec sa mère Madeleine, muse et amour du chanteur, elle a vécu une vie de bohème. 20 ans après la mort de Léo Ferré, Annie Butor raconte ses souvenirs dans son livre Comment voulez-vous que j’oublie... (Phébus) et se prêtera au jeu des questions lors d’une rencontre littéraire exceptionnelle le 28 juin au Palais de la Médiathèque.


Pendant 18 ans, Annie Butor a été le témoin de la création d’un mythe, celui de Léo Ferré. En 1950, le poète, encore méconnu, rencontre sa mère, Madeleine. Annie a 5 ans lorsque sa mère et le poète s’installent ensemble. Dans son livre, Comment voulez-vous que j’oublie... Madeleine & Léo Ferré 1950-1973, Annie Butor relate ces années de bonheur mais aussi la descente aux enfers du couple. Plus qu’un livre, cet ouvrage est un grand cri d’amour d’une petite fille à sa maman, qui a longtemps été maltraitée par la profession. Annie révèle le rôle essentiel joué par Madeleine dans la carrière de Léo. Sans amertume, l’auteur pose son regard d’enfant sur une histoire d’amour passionnelle qui défraya la chronique dans les années 70. Livre vérité, Annie Butor laisse glisser ses souvenirs et nous ouvre une fenêtre sur une époque formidable et sa vérité.


Puteaux Infos : Pour quelle raison avez-vous écrit ce livre ?
Annie Butor : J’en avais assez de lire des biographies mensongères. Je voulais rétablir la vérité, notamment sur le rôle de ma mère dans la carrière de Léo. On a dit telle- ment de choses cruelles que je me devais d’écrire ma vérité celle que j’ai vécue à leurs côtés. Quand il l’a connue, Léo vou- lait arrêter la musique. C’est elle qui lui a donné une nouvelle impulsion !


Puteaux Infos : Avez-vous appréhendé la sortie de votre livre ?
Annie Butor : Oui parce que je me taisais depuis 20 ans ! Je savais que j’allais mettre à mal des contre-vérités. Certains ont dit que j’écorchais Léo Ferré. Ce qui est faux. Léo était un grand artiste avec son caractère, comme tout le monde. Je n’aurais pas pu écrire ce livre si je n’avais pas autant été aimée par ma famille et bien sûr par Léo.


Puteaux Infos : Que réservez-vous aux Putéoliens ?
Annie Butor : J’ai assisté à la naissance de plus de 150 chansons. J’aimerais faire connaître toute cette partie de son œuvre comme la mise en musique des poèmes de Rimbaud, Verlaine ou Aragon ainsi que des chansons méconnues du public. Léo était un anarchiste convaincu et un passionné d’animaux, cette rencontre sera aussi l’occasion de développer ces thèmes qui étaient chers à son cœur.


Rencontre avec Annie Butor au Palais de la Médiathèque de Puteaux.
Samedi 28 juin à partir de 16h00 (Entrée libre).
Vente et dédicace des ouvrages en partenariat avec la Librairie L’Amandier de Puteaux.


Palais de la médiathèque
122 rue de la République - 92800 Puteaux
01 40 90 21 50 / mediatheques.puteaux.fr