Faserland -
  • Roman
  • Littérature étrangère
  • Date de parution : 05/09/2019
  • Format : 14 x 20,5 cm, 12,99 EUR €
  • ISBN 978-2-7529-1106-3
Faserland
Christian Kracht
Traduit par Corinna Gepner
Langue d'origine : Allemand

Première sélection Prix Médicis 2019

 

« Comment ai-je réussi à m’échapper de Heidelberg pour atterrir finalement à Munich, ça reste pour moi une énigme. J’ai dû prendre un train, mais ce voyage est effacé de mon cerveau, plus là, c’est tout. »

 

Traversée de l’Allemagne des années 90, de fête en gueule de bois et du nord au sud, Faserland est un roman culte.

 

Une jeunesse privilégiée s’y ennuie beaucoup, boit, se drogue et parfois désespère. Un narrateur ironique y conduit sa barque comme il peut – jusqu’au milieu lac de Zürich. Comparé à Jay McInerney et Bret Easton Ellis, Christian Kracht s’impose immédiatement sur la scène littéraire allemande.

 

Premier roman de l’auteur d’Imperium et des Morts (Phébus, 2017 et 2018), Faserland est paru en 1995.

 

Les livres numériques des Éditions Phébus sont disponibles aux formats epub et mobi et sont pourvus d’un dispositif de protection par filigrane. Ils sont lisibles sur l’ensemble des ordinateurs et appareils mobiles (liseuse, tablette et smartphone).

ils en parlent…
  • « Un bref roman déjanté, éthylique et mélancolique dans l’Allemagne un peu lisse du chancelier Helmut Kohl. Réjouissant. »

    Jérôme Dupuis, L’Express

     

    « Il est étonnant de voir les prémices du ton très singulier, très incisif des romans suivants »

    Francesco Fontemaggi, Libération

     

    « Dériver peut être un art. […] En 150 pages nerveuses, [le personnage de Kracht] nous fait grincer de rire. »

    Victorine de Oliveira, La Vie

     

    « Ce livre déjanté et cynique ressemble à une version humoristique de Moins que zéro de Bret Easton Ellis. »

    Aurélie Marcireau, Le Nouveau Magazine Littéraire

     

    « Une virée destroy dans l’Allemagne des années 1990, qui a révélé le talent de Christian Kracht. »

    Jean-Claude Perrier, Livres Hebdo

     

    « Le lecteur rit, jaune parfois, de désespoir souvent mais aussi de bon cœur devant certaines scènes d’anthologie où le fâcheux se complait dans un ridicule total. […] Un coup de poing au plexus. »

    Jean-Baptiste Hamelin, Librairie Le Carnet à spirales (Charlieu), Page des Libraires

     

    « Le coup d’envoi d’une modernité littéraire qu’on a par la suite appelé la littérature Pop. »

    Die Welt

     

    « On rangerait Kracht quelque part entre Salinger, Ellis et Kerouac, et on pourrait même voir en Faserland un Sur la route allemand. »

    Der Spiegel

     

    « Son style d’écriture halluciné rappelle fortement la Beat-generation américaine. »

    Berner Zeitung

     

    « Le livre phénomène à l’origine de la littérature Pop en Allemagne. »

    Moritz Baßler dans La littérature Pop en Allemagne

À propos de l'auteur
Existe aussi
Du même auteur