Miklos Banffy
  • Issu d’une grande famille aristocratique de Transylvanie et né en 1873, Miklós Bánffy a été membre du parlement hongrois en 1901, puis ministre des Affaires étrangères en 1921 malgré son peu de sympathie pour le régime de l’amiral Horthy. N’ayant pu obtenir la révision des frontières issues des traités qui ont mis fin à la Première Guerre mondiale en démantelant l’Empire austro-hongrois, il quitte ses fonctions pour rédiger entre 1934 et 1940 la très vaste « Chronique transylvaine ». Il y décrit avec souffle, lucidité et nostalgie la chute de l’aristocratie hongroise et d’un monde quasi millénaire. Miklós Bánffy est mort en 1950.

Les titres de l'auteur