Hervey Allen
  • Né à Pittsburg (Pennsylvanie), Hervey Allen (1889-1949) hésita sa vie durant entre le Nord et le Sud, et finit par fonder dans les années 20 la Société de Poésie de Caroline du Sud. Comme tant d’autres romanciers d’alors (Faulkner, Penn Warren), il se veut en effet d’abord poète, et se fait connaître en 1926 par une monumentale biographie d’Edgar Poe (Israfel), qui est encore aujourd’hui considérée comme un livre-culte aux États-Unis. Mais c’est avec Anthony Adverse (1933) qu’il affirme son bizarre génie – tourmenté et pessimiste.

    Fondateur du roman-fleuve moderne, épris d’histoire mais tournant volontairement le dos aux poncifs du genre, il aborde à son tour le sujet de la guerre de Sécession (Action at Aquila, 1938), avant de se lancer dans une vaste chronique de l’Amérique d’avant la Révolution, The Disinherited (Les Déshérités), dont le dernier volume (The City of the Dawn), laissé inachevé, ne paraîtra qu’après sa mort.

Les titres de l'auteur