Miklos Mészöly
  • Miklós Mészöly est né en 1921, à Szekszárd, petite ville du sud de la Hongrie. Écrivain d’immense renom dans son pays, il est encore mal connu en France, où deux de ses romans ont pourtant été traduits dans les années soixante (Mort d’un athlète et Saul ou la porte des brebis – tous deux au éditions du Seuil). Ses essais et plus encore ses romans constituent la « chronique légendaire » de cette Europe des confins – paradoxalement dite « centrale » – sur laquelle l’histoire de notre siècle s’est si cruellement acharnée.

Les titres de l'auteur