Kenneth Roberts
  • Les Américains voient en Kenneth Roberts (1885-1957) le plus sûr héritier de Melville. La Nouvelle-Angleterre du XVIIIe siècle, avec sa nature encore ensauvagée, sert de cadre à la plupart de ses fictions – au premier rang desquelles Le Grand Passage (1937), l’un des récits aventureux les plus sidérants de ce siècle.

    Roberts est lauréat 1957 du Prix Pulitzer « pour ses romans historiques qui ont contribué longtemps à rehausser l’intérêt pour l’histoire des débuts des États-Unis. »

Les titres de l'auteur