Un pont dans la nuit -
  • Roman
  • Littérature étrangère
  • Date de parution : 11/01/2007
  • Format : 14 x 20,5 cm, 208 p., 16,75 EUR €
  • ISBN 978-2-7529-0231-3
Un pont dans la nuit
Carlos Victoria
Traduit par Liliane Hasson
Langue d'origine : Espagnol (Cuba)

Miami, pendant la guerre du Golfe. Nathan, réfugié cubain, partage son temps entre son travail et ses deux maîtresses. Un jour, il apprend par une lettre de son père qu’il a un frère, José, et que ce frère vit lui aussi à Miami. Il part aussitôt à sa recherche, mais José reste introuvable. Plus Nathan reçoit les confidences des femmes aimées, des amis, plus ce dernier se révèle une énigme. Sur une photo, José apparaît et disparaît tour à tour.
Un fantôme ? Peut-être, qui sait ? Quoi qu’il en soit, Nathan est désormais hanté par cet inconnu. Jusqu’à perdre pied avec la réalité. Homme de chair ou non, vers quel monde José entraîne-t-il Nathan ? Vers quel paradis ? Vers quel enfer ? Vers quelle identité ? Vers quel rêve éveillé ? Après La Traversée secrète, Phébus présente la deuxième œuvre capitale de Carlos Victoria, récompensée aux États-Unis par le Prix Letras de Oro.
Dans une langue très classique, d’une élégance rare, l’auteur parvient à jouer sur deux registres, celui du fantastique et celui de l’intériorité exacerbée. Comme nul autre, Carlos Victoria sait nous parler de cette étrange frontière où se rejoignent et se côtoient les vivants et les morts – ou les spectres. Un pont dans la nuit est un livre aussi puissant que sibyllin sur la perte de l’identité, sur le double, sur la nuit intérieure qui demeure en chaque être. Écrit par un Cubain résidant en Floride, c’est un roman avant tout universel.

À propos de l'auteur
Du même auteur
Plus de titres