L’Enfant de Prague

L’Enfant de Prague

Eugène Green

Plus on le regarde, plus ses traits deviennent familiers.

Si on pose une perruque sur sa tête, il n’y a plus de doute. C’est bien Mozart qui déambule parmi les flots de voitures.

Mais que fait le compositeur à Prague, à notre époque ?

Il participe au nouveau roman d’Eugène Green. Tout comme la comtesse Polyxena de Lobkovic, René Descartes, mais aussi Eva et ses amants, Miloš...

Édition papier

Date de parution : 05/10/2017

Prix : 17,00 €

Format : 20.5 x 14 cm, 208p.

ISBN : 978-2-7529-1098-1

Édition numérique

Acheter ce livre au format numérique

Date de parution : 05/10/2017

Prix : 11,99 €

ISBN : 978-2-7529-1099-8

    « Un style épuré, où les dialogues sonnent comme les répliques d’un rite, d’un cérémonial. Un sens très vif des images élémentaires, lumineuses ou nocturnes… Sa portée est d’emblée métaphysique. »


    Damien Auriel. Transfuge.


     


    « Se laisser guider dans le monde spirituel d’Eugène Green, chargé de toutes ces filiations visibles et invisibles, est toujours la garantie d'un voyage inédit. »


    Véronique Rossignol. Livres Hebdo.


     


    « Un livre vibrant et évanescent, ancré et insaisissable. Comme une partition de Mozart. »


    Blandine Hutin-Mercier. La Montagne.


     


    « Un roman à l'intrigue riche, qui allie ainsi figures historiques et fictives. »


    Coralie Santomaso. Le Courrier suisse.

Plus on le regarde, plus ses traits deviennent familiers.

Si on pose une perruque sur sa tête, il n’y a plus de doute. C’est bien Mozart qui déambule parmi les flots de voitures.

Mais que fait le compositeur à Prague, à notre époque ?

Il participe au nouveau roman d’Eugène Green. Tout comme la comtesse Polyxena de Lobkovic, René Descartes, mais aussi Eva et ses amants, Miloš et Zdeněk…

Car l’amour se rit du temps qui passe. Et cette romance mêle la politique au désir, la spiritualité aux fantômes, d’un hiver du XVIIe siècle au printemps de 1968 jusqu’à un été d’aujourd’hui.

Avec, en son cœur, la jeunesse éternelle de ceux qui s’aiment… et la promesse d’un enfant.