Souvenirs de ma vie
À paraître

Souvenirs de ma vie

Rosa Bonheur

Anna Klumpke (1846-1942) arrive dans la vie de Rosa Bonheur (1822-1899) en 1889. Elle sert alors d’interprète – Anna Klumpke est américaine – à un admirateur new yorkais de passage en France. Rosa Bonheur est une peintre si connue aux Etats-Unis que son tableau Le Marché aux chevaux est accroché au Metropolitan Museum, et l’on offre aux enfants une poupée à son effigie.

Neuf ans...

    Édition papier

    Date de parution : 03/02/2022

    Prix : €

    Format : 20.5 x 14 cm

    ISBN : 978-2-7529-1261-9

    Édition numérique

    Acheter ce livre au format numérique

    Date de parution : 03/02/2022

    Prix : €

    ISBN : 978-2-7529-1262-6

    Anna Klumpke (1846-1942) arrive dans la vie de Rosa Bonheur (1822-1899) en 1889. Elle sert alors d’interprète – Anna Klumpke est américaine – à un admirateur new yorkais de passage en France. Rosa Bonheur est une peintre si connue aux Etats-Unis que son tableau Le Marché aux chevaux est accroché au Metropolitan Museum, et l’on offre aux enfants une poupée à son effigie.

    Neuf ans après cette première rencontre, A. Klumpke est de retour au château de By, demeure de Rosa. Entre les deux femmes, une profonde affinité se fait jour. Venue pour quelques semaines, Anna finit par rester. Admirative, enthousiaste et attentive, Anna ne doute pas un instant que le monde puisse être fasciné par le témoignage de Rosa Bonheur. Elle en fera œuvre littéraire et historique. Tout au long de leurs entretiens, Rosa Bonheur évoque ses origine, sa formation tout autant que sa vie personnelle dont ces années communes avec Nathalie Micas. Il est ici question du féminisme, des droits des femmes, du statut des femmes peintres aussi bien en France qu’outre Atlantique. Elle évoque la reconnaissance officielle – elle est la première artiste femme à être faite Chevalière de la Légion d’honneur -, le succès de ses toiles sur le marché de l’art lui offrant une indépendance financière. Il est ici question des personnalités de l’époque qu’elle côtoie et apprécie comme Buffalo Bill, le duc d’Aumale, l’impératrice Eugénie et bien d’autres encore.

    Ce livre brosse ainsi le tableau d’une artiste à redécouvrir qui recouvre quasiment tout le XIXe siècle. Natacha Henry assure l’édition révisé de ces entretiens.