Les Voisins

Les Voisins

Grégory Petrov

Dix chapitres qui nous racontent chacun une histoire ; soit dix héros qui ont en commun d'habiter le même immeuble, dans le Moscou d'aujourd'hui, chacun incarnant un aspect singulier de la Russie « moderne » – en fait, la Russie de toujours. Le lecteur, en toute indiscrétion, rend ainsi visite à l'un puis à l'autre. Il y a là l'intellectuel, le plouc établi en ville, le mafieux de...

Traduit par Vladimir Berelovitch

Édition papier

Date de parution : 27/02/2004

Prix : 19,75 €

Format : 272p.

ISBN : 978-2-85940-964-7

Dix chapitres qui nous racontent chacun une histoire ; soit dix héros qui ont en commun d'habiter le même immeuble, dans le Moscou d'aujourd'hui, chacun incarnant un aspect singulier de la Russie « moderne » – en fait, la Russie de toujours. Le lecteur, en toute indiscrétion, rend ainsi visite à l'un puis à l'autre. Il y a là l'intellectuel, le plouc établi en ville, le mafieux de service, le peintre malheureux, le mystique, le poète... Bref, la Russie au grand complet, mais présentée cette fois au ras du plancher, telle qu'elle s'offre vraiment aux yeux de celui qui la côtoie tous les jours : agaçante, insupportable même, mais tellement touchante si l'on veut bien passer, justement, par-dessus les (nombreuses) incommodités du quotidien.

Tout l'art de l'auteur, qui semble avoir un goût particulier pour les situations cocasses, consiste à élever chacune de ses histoires au rang du mythe, jusqu'à créer devant nous une sorte de folklore citadin où délire et réalisme en viendraient à confondre leurs rôles. Un peu comme fit, il y a un siècle et demi de cela, le Gogol du « Manteau ».